ASSOCIATION NATIONALE DES MAISONS D'ENFANTS A CARACTERE SOCIAL
Accueil » L'ANMECS s'engage » Les communiqués de presse

Les MNA : des mineurs a accompagner

Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé et Adrien Taquet- nommé le 25 janvier 2019 au secrétariat d'Etat à la Protection de l'enfance - ont présenté au conseil des ministres du 30 janvier 2019 la feuille de route du secteur et les priorités à mettre en travail.
Il est annoncé « une concertation avec les départements et l'ensemble des acteurs de la protection de l'enfance ». Elle devrait aboutir à l'élaboration d'une stratégie pour la protection de l'enfant 2019-2022, à l'été 2019.

Dans cette perspective, l'ANMECS (Association Nationale des Maisons d'Enfants à Caractère Social) souhaite apporter sa contribution au débat et à l'élaboration de cette stratégie qui devrait porter « sur l'enfance à protéger dans toutes ses dimensions, dans sa complexité et sa diversité... »

Depuis quelques années la protection de l'enfance est impactée par les flux migratoires (dont les principales causes sont les pays en guerre, les régimes dictatoriaux, les contextes économiques, et les conditions climatiques) et l'arrivée importante de mineurs non accompagnés sur le territoire.

L'ANMECS affirme qu'un mineur non accompagné est un enfant à protéger, à soutenir éducativement, socialement, scolairement, professionnellement, administrativement et en terme de santé physique et psychique.

La protection de l'enfance doit apporter une réponse à tous les enfants présents sur l'ensemble du territoire, de façon équitable (Cf. article 1 du CASF- Article L112-3)
A ce titre, l'ANMECS souligne l'expertise des acteurs du secteur associatif, et notamment celle des professionnels des maisons d'enfants relative à l'évaluation des besoins et la diversité des réponses agies et à agir dans le respect du projet de vie.

Sur l'ensemble du territoire, Les MECS démontrent leur capacité d'adaptation de l'offre éducative :
  • En internat, favorisant l'inclusion et un adossement culturel
  • En semi-collectif, permettant la mixité et la porosité relationnelle entre pairs
  • En habitat diffus, soutenant le processus d'autonomisation et d'insertion
  • Chez des assistants familiaux, en répondant à des besoins singuliers et spécifiques
Pour conclure provisoirement et dans l'attente des débats, l'ANMECS affirme qu'on ne peut réduire la prise en charge des MNA à la seule dimension sanitaire, comme semble le prévoir la feuille de route dans le troisième axe retenu : « Garantir les droits fondamentaux des enfants pris en charge par l'ASE ».

Au même titre que tous les mineurs confiés à l'ASE, les MNA ont le droit à un parcours personnalisé sans discrimination.
Contact presse : Marianne Antunes - 06 16 77 57 29

Au sujet de l'ANMECS :
L'ANMECS, constituée en association nationale depuis 2011, regroupe des professionnels de MECS sur l'ensemble du territoire. 57 000 enfants sont accueillis chaque année dans l'ensemble des MECS
| |
Carte adhérents
Etude ASDO Accompagnement des jeunes de 16-21 ans par l'ASE
Accompagnement des jeunes de 16 à 21 : consulter l'étude de l'ASE

Enquête ASKORIA 2020
Enjeux et perspectives : consulter l'enquête Askoria 2020

Enquête Askoria
Association Nationale des Maisons d'Enfants à Caractère Social (ANMECS)
38 bis - Rue André Vitu - 88000 Epinal- Infos légales